Phnom Penh : la capitale du Cambodge

Phnom Penh est la capitale du Cambodge, située dans la moitié Sud du pays, au confluent du Tonié Sap et du Mékong. Elle est devenue la capitale du Royaume à l’époque de l’Indochine française, aussi surnommé la «perle de l’Asie» dans les années 1920. Fondée en 1434, la ville s’est beaucoup développée sous l’impulsion de la France laissant de nombreux héritages surtout au niveau de l’architecture, que vous trouverez le long des grands boulevards. Aujourd’hui Phnom Penh est la ville la plus peuplée du Cambodge ainsi que son centre économique et politique.

Phnom Penh, ville reconnaissable par l’architecture de son marché couvert.

Pendant la guerre du Vietnam, le Cambodge, y compris Phnom Penh, fut utilisé comme base par le Front National de libération du Sud du Vietnam et des milliers de réfugiés de tout le pays envahirent la ville pour fuir les combats entre les troupes gouvernementales, les vietcongs, les troupes du Sud du Vietnam et leurs alliés et les Khmers rouges. Pendant les 5 années de guerre civile du gouvernement de Lon Nol, la ville fut enclavée, puis assiégée et bombardée par les troupes communistes. Puis cette ville subira la terreur des Khmers Rouges.

Comme se rendre à Phnom Penh ?

Par voie aérienne : l’aéroport de Phnom Penh se situe seulement à 10km de la capitale.

Par voie maritime (de Siem Reap) : vous aurez la possibilité de prendre le ferry.

Quelle est la meilleure saison pour aller visiter cette ville ?

La ville connaît deux saisons. La saison humide de Mai à Octobre, et la saison sèche de Novembre à Avril.

La meilleure période pour se rendre au Cambodge est de Décembre à Janvier : le climat est plus sec, moins humide.

Les lieux et les monuments incontournables de la ville :

La plupart de ces monuments sont concentrée sur le flanc oriental de la ville, à côté de la rivière.

Le Palais Royal et la Pagode d’Argent : construit en 1866, c’est la résidence officielle de la famille royale. Son architecture typiquement khmère est divisée en 3 parties : la Pagode d’Argent, le Palais Khémarin et la salle du Trône. Vous tomberez sous le charme des différentes fresques qui rappellent diverses scènes comme les danseuses apsara.

L’entrée du palais royal.

Le marché central : il fut construit en 1937 dans le style art déco par l’architecte français Jean Desbois. C’est le plus grand marché du Cambodge à l’époque et il se différencie de tous les autres par sa construction typique du pays. Vous y trouverez de nombreuses boutiques, proposant des produits divers et variés pour l’entretien de la maison, le bricolage, l’habillement, la nourriture et bien plus encore.

Le musée national : ce musée a été conçu en respectant l’architecture khmère et un vaste espace a été aménagé au centre de l’établissement créant une atmosphère apaisante. C’est le principal musée historique et archéologique du pays. Il recense une importante collection d’art khmeravec des sculptures, de la céramique et d’autres objets.

Le Musée Tuol Sleng : le musée fut de 1975 à 1979 la prison S-21. Durant le régime Pl Pot, cet ancien lycée fut transformé par les Khmers rouges en centre de détention, de tortures et d’exécution. Il aujourd’hui possible de le visiter, où tout à été laissé comme tel, c’est-à-dire que les murs et les sols rappellent les terribles scènes de tortures. Quelques restes comme les outils, les lits et les différents objets ayant servis à torturer les Cambodgiens opposés au régime sont encore présents sur le site. Vous y verrez aussi d’impressionnants panneaux où sont exposé les photographies des Cambodgiens exécutés. Vous y verrez aussi le règlement que devait respecter les prisonniers.

Wat Phnom : ce lieu fut construit en 1926, c’est la plus ancienne pagode bouddhiste du Cambodge. Elle est située sur la colline de Phom Penh et l’entrée principale est protégée par 2 statues en forme de serpent. Le sanctuaire renferme de nombreuses statues du Bouddha et vous pouvez vous y recueillir.

Le Monument de l’indépendance : ce monument a été construit au cours de l’année 1958 après que le Cambodge a obtenu son indépendance. C’est un Stupe construit à l’image et la ressemblance des stupas qui se trouvent dans les temples d’Angkor.

Choeun Ek Killing Fields : ce site se situe à la périphérie de Phnom Penh, ce lieu est mieux connu sous le nom des camps d’exterminations. Il y a dans cet endroit terrible est enterré dans des fosses communes, plus de 8 000 personnes, sur les tombes collectives il y a un monument à la mémoire des victimes. Beaucoup des ces victimes proviennent du Camp S-21.

Quelles sont les spécialités culinaires de ce pays ?

La cuisine Cambodgienne a été influencée par plusieurs régions. On trouve beaucoup de plats à base de nouilles venant des Vietnamiens. Mais sa grande spécialité c’est le filet de poisson à base de curry. Ce plat est servi dans des feuilles de bananiers tressées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


2 × un =